Ménopause : quel impact sur la peau ?

Transition féminine incontournable, la ménopause est un stade qui est marqué par l’arrêt des règles chez les femmes. Ce stade touche en général les femmes qui sont âgées de 50 et plus. Aussi la ménopause provoque beaucoup de changement et bouleverse l’équilibre physiologique et physique. Mais alors, quel est l’effet de la ménopause sur la peau ?

La ménopause détériore la peau.

La ménopause détériore la peau du fait que l’organisme ne produit plus assez d’œstrogène, ce qui a un effet négatif sur la peau. Effectivement, les œstrogènes jouent des rôles importants sur la qualité de la peau, du fait que chacune des membranes cellulaires cutanées possède un récepteur sensible aux hormones. Ainsi, cette diminution de la production des œstrogènes impacte notamment sur la fermeté de la peau. En effet, le fibroblaste n’est plus apte à produire suffisamment de collagène. Pour être plus précise, la perte du collagène est 30 % durant les cinq premières années de la ménopause. En d’autres termes, la peau se détériore et se détend à cause de la diminution de la production des œstrogènes. C’est d’ailleurs l’effet de la ménopause sur la peau la plus courante chez les femmes.

Par exemple si vous prenez un caoutchouc et que vous l’étirez pendant un certain temps, c’est sûr qu’elle va devenir molle. Et c’est le même fondement avec la peau d’une femme qui est en ménopause.

La ménopause fragilise la peau.

Durant la ménopause, les sécrétions des sébums s’affaiblissent et les pH se modifient. Ce changement va ainsi rendre les effets barrières des couches cornées moins efficaces, ce qui va ensuite provoquer le ralentissement des renouvellements du kératinocytes (cellule qui compose 90 % de la peau) et cause des accumulations de cellule âgée à la surface des épidermes. Par conséquent, la peau ne maintient pas assez d’eau, il se fragilise et des assèchements à ce niveau vont apparaître progressivement, y compris de la muqueuse vaginale. Or, qui dit peau sèche dit aussi formation de ride et ridule plus rapide et importante.

La ménopause affaiblit les protections de la peau

Comme vous pouvez le constater, le déficit d’œstrogènes est un effet de la ménopause sur la peau qui provoque beaucoup de conséquences négatives. En effet, la diminution de la production des œstrogènes affaiblit la protection de la peau contre les agressions extérieures. Ce qui fragilise considérablement la peau et accentue son vieillissement cutané, surtout face au rayon UV du soleil.

La ménopause provoque aussi la surproduction des mélanines qui vont remonter et créer des tâches à la surface de la peau. En outre, à la ménopause, il faut utiliser des protections solaires, des chapeaux et des lunettes pour protéger la peau.

 

Peau déshydratée : quelle différence avec une peau sèche et quelles solutions ?
Tout savoir sur le masque peel-off et ses bienfaits pour votre peau !