Qu’est ce qu’un tatouage one line tatoo ?

Le monde des médias sociaux joue un rôle essentiel dans la diffusion des tendances, qu’il s’agisse de maquillage, de coiffure, d’habillement ou d’alimentation. Le monde de l’encre ne fait pas exception. Les meilleurs tatoueurs du monde utilisent des outils tels qu’Instagram et Facebook pour diffuser leur art et attirer l’œil du spectateur. Dans cet article, on va parler d’une nouvelle tendance qui ramène au passé, aux jeux de l’enfance. Lorsqu’on était enfants, on a tous essayé de dessiner une maison sans jamais détacher le crayon du papier et on a réalisé à quel point cela pouvait être difficile. La nouvelle mode dans le monde du tatouage est basée sur cette compétence : créer des sujets complexes à l’aide d’une seule ligne continue. On l’appelle le « one line tattoo« , un parfait tatouage de style hipster réévalué de manière minimaliste.

Comment cette tendance a-t-elle commencé ?

Le précurseur de la technique one line tatoo est Mo Ganji, un tatoueur d’origine iranienne vivant à Berlin. Cadre dans une grande entreprise de mode, il décide, après avoir pris conscience des injustices de l’industrie de l’habillement, de quitter son emploi et de se consacrer à sa grande passion, les tatouages. C’est lui qui a lancé la tendance. La tendance s’est rapidement répandue dans le monde entier, grâce aux médias sociaux. Ce qui rend cette technique fascinante, c’est que les tatouages sont très légers. Bien que cela semble facile à faire, la précision et les compétences techniques sont nécessaires. C’est un style minimaliste dans son résultat, mais complexe dans sa réalisation.

Sujets représentés

Animaux, fleurs, personnes, visages, crânes, squelettes, montagnes visage one line et arbres ne sont que quelques-uns des sujets choisis par les artistes. Vus de loin, ils sont extrêmement complexes. Mais si vous vous approchez, vous pouvez suivre la ligne avec votre doigt du début à la fin. Plus récemment, la tendance a évolué. De plus en plus d’amateurs du genre demandent la création d’un mot ou d’une courte phrase dont les lettres sont assemblées. Afin de donner plus de mouvement, le trait s’amincit et s’épaissit, donnant une grande harmonie et un caractère unique aux sujets représentés. Ce qui frappe l’observateur, c’est le dynamisme que le tatoueur est capable d’obtenir avec un seul trait. Ce n’est pas la première tendance à utiliser des figures géométriques pour créer des sujets plus ou moins complexes. On se souvient, par exemple, du dot work, un style caractérisé par des points, né du concept de « pointillisme » appliqué au monde du tatouage.

La création d’un tatouage avec une seule ligne continue est très complexe. Elle exige beaucoup de patience et de précision. Si l’aiguille se détache de la peau, vous devez alors vous assurer de recommencer depuis le même point. Créer quelque chose de simple et de parfait est un défi, encore plus que de créer quelque chose de complexe. Le résultat est une grande pureté de conception, capable de captiver les grands du web.

Comment fonctionne un tatouage one line ?

Si vous vous demandez ce qui se passe avec le tatouage one line, comment il fonctionne et comment vous pouvez obtenir une pièce aussi détaillée, tout se résume à l’évolution des tatouages et des machines à tatouer. De nos jours, la technologie des machines à tatouer permet l’utilisation d’une aiguille à pointe unique, ce qui permet d’obtenir les détails exquis et la précision que l’on voit dans les tatouages à one line. Le processus de tatouage reste le même et la douleur est donc la même, mais comme les tatouages one line sont le plus souvent monochromes, ils peuvent faire moins mal que les tatouages en couleur. Les tatouages en couleur sont plus invasifs, car on doit enfoncer l’encre plus profondément dans la peau pour que la couleur tienne. Les tatouages noir et gris sont donc généralement moins douloureux.

Quitter la version mobile